Article

7 ACTIVITÉS POUR DÉVELOPPER LE CONTRÔLE INHIBITEUR CHEZ L’ENFANT

Le contrôle inhibiteur, est l’une des trois fonctions exécutives avec la mémoire de travail et la flexibilité cognitive. C’est le terme sous lequel Céline Alvarez regroupe ce que certains neuroscientifiques tels que le Dr Adèle Diamond appellent la maîtrise de soi et l’autodiscipline.

Pourquoi est-il important d'aider nos enfants à développer leur contrôle inhibiteur?

Avoir un bon contrôle inhibiteur nous permet de rester concentrés sur une tâche et d’aller au bout de celle-ci sans perdre le fil à la moindre distraction ou difficulté. La concentration est l’un des quatre piliers de l’apprentissage. Une enfant qui n’est pas concentré aura beaucoup plus de difficultés à retenir l’information qui lui est donnée. Il est par conséquent primordial de développer cette compétence dès le plus jeune âge pour faciliter les apprentissages futurs de nos enfants.

rappel des 4 piliers de l'apprentissage - contrôle inhibiteur

Un bon contrôle inhibiteur nous permet également de réfléchir avant d’agir. En découle  une meilleure vie sociale (moins de confrontations impulsives en cas de désaccord avec les amis par exemple), car nous agissons consciemment plutôt que de manière impulsive. Cette compétence entre également en jeu plus tard, dans notre vie professionnelle, nous permettant bien souvent une meilleure évolution. Nos décisions et nos réponses sont réfléchies et non pas prises ou données « à chaud »

Si vous comprenez l’anglais, je vous conseille de regarder cette vidéo de Simon Sinek qui explique en quoi il est important d’apprendre à parler en dernier. Son exemple concerne les chefs d’entreprises mais vous savez comme moi qu’être parent c’est comme gérer une mini entreprise et ce conseil peut tout à fait s’appliquer à la parentalité : écouter ce que nos enfants ont à nous dire, leur poser des questions, essayer de comprendre pourquoi ils ont agit de telle ou telle manière…

Savoir résister à la tentation permet également aux adolescents de prendre de meilleures décisions lorsqu’ils sont confrontés à des situations qui pourraient les mettre en danger (drogue, alcool, vitesse, rapports sexuels non protégés…), ce qui, vous en conviendrez, est l’une des préoccupations principales des parents!

Vous avez sans doute déjà vu cette vidéo du Marshmallow test, sinon voici en quelques mots en quoi le test consiste: un adulte donne un chamallow (ou guimauve en bon français) à un enfant et lui dit: « je te donne un chamallow, tu peux le manger tout de suite ou attendre que je revienne et à ce moment là, si tu n’as pas mangé le premier, je t’en donnerai un deuxième, tu as le choix ». Autant vous dire que l’attente est un vrai supplice pour les enfants (je vous laisse regarder la vidéo pour les détails).

Ce test a été réalisé pour la première fois en 1972 par Walter Michel, psychologue et professeur à l’Université de Stanford, sur des enfants ayant entre 4 et 6 ans. Ces enfants ont ensuite été suivi pendant près de 30 ans. Les études ont montré que les enfants qui n’avaient pas mangé la guimauve avaient fait de plus hautes études, avaient de meilleures situations professionnelles mais également une meilleure santé!

Idées concrètes pour développer le contrôle inhibiteur

1- Les chasses au trésor

Nous allons commencer par vous parler de ce que nous connaissons le mieux: les chasses au trésor! Non seulement les enfants adorent les chasses au trésor, ils seront donc hyper enthousiastes si vous leur proposez cette activité, mais il est également très facile de créer des chasses au trésor avec des jeux, énigmes ou défis qui aideront vos enfant à développer leur contrôle inhibiteur! 

Cliquez sur les images ci-dessous pour découvrir nos mini-chasses au trésor!

mini chasse au trésor des dinosaures - contrôle inhibitoire
mini chasse au trésor forêt - contrôle inhibiteur

Si vous souhaitez créer une chasse au trésor adaptée à votre enfant, voici quelques conseils. Commencez par préparer un petit scénario qui le mettra dans l’ambiance. Pas la peine d’écrire un livre, quelques lignes suffiront! Si vous manquez d’idées, nous avons préparé un article avec 5 idées de thèmes de chasses au trésor éducatives, il y en a pour tous les goûts!

Ensuite, choisissez la forme que prendront vos énigmes et indices. Voici quoi utiliser pour travailler le contrôle inhibiteur:

– les rébus (ils exercent aussi la mémoire de travail)
– les messages codés
– les suites logiques
– les labyrinthes
– les sudoku
– les cherche et trouve
– les mots mêlés

Si votre enfant a des troubles de l’attention, commencez par des chasses au trésor courtes avec 2 ou 3 énigmes seulement, sans quoi, l’enfant risquerait de perdre l’intérêt. Vous pourrez progressivement augmenter le nombre d’énigmes.

Si vous n’avez pas le temps de faire une chasse au trésor complète, vous pouvez télécharger nos fiches éducatives illustrées. Chacune contient un jeu qui aidera votre enfant à développer sa concentration.

2- Les jeux de constructions

Les jeux de construction sont un outil fantastique pour favoriser la concentration et ainsi permettent d’améliorer le contrôle inhibiteur. Je vous recommande cependant de donner un objectif précis à l’enfant en même temps que la boîte du jeu. En effet, si votre enfant est petit, il aura sans doute du mal à visualiser une construction qu’il serait capable de faire.

Vous pouvez créer un modèle vous même qu’il pourra toucher, éventuellement démonter ou chercher sur internet et imprimer l’image de la construction qu’il devra reproduire. Il en existe des centaines à votre disposition!

constructions lego contrôle inhibiteur

3- Les jeux de société

Je vous présente ici trois jeux de société qui pourront facilement aider vos enfants à travailler leur contrôle inhibiteur. Ces jeux ont en commun qu’il faut réfléchir avant d’agir!

- Bazar bizzare (à partir de 5 ou 6 ans)

Ce jeu contient 5 objets, chacun d’une couleur et des cartes sur lesquels sont représentés 2 de ces objets, soit avec la bonne couleur, soit avec la couleur d’un des autres objets.

Si sur la carte apparaît un objet dans sa bonne couleur (le livre bleu par exemple), il faut être le premier à attraper cet objet.

Si les deux objets qui figurent sur la carte ne sont pas de la même couleur (par exemple une bouteille rouge et un fantôme bleu), il faudra attraper l’objet n’ayant rien en rapport avec les objets ou les couleurs. Dans le cas de notre exemple, la souris grise!

bazar bizarre jeu contrôle inhibiteur

- Dr Euréka (à partir de 5 ou 6 ans)

Chaque joueur dispose dans ce jeu de 3 tubes à essais et 6 billes de couleurs (2 rouges, 2 vertes et 2 violettes). 

En début de partie, chaque tube a essai contient 2 billes de la même couleur. Une carte est ensuite retournée. L’objectif du jeu est d’être le premier à disposer les billes comme elles apparaissent sur l’image en les faisant passer d’un tube a essai à l’autre.

Attention, les billes ne doivent pas tomber! Si l’enfant agit avec précipitation il risque non seulement de faire tomber les billes mais en plus de perdre du temps en faisant plus de transvasements que nécessaires!

Dr Eureka - contrôle inhibiteur

- Jungle Speed (peut être adapté aux plus jeunes en enlevant des cartes)

L’objectif de ce jeu est de se débarrasser de ses cartes avant les autres joueurs. Chaque joueur retourne une de ses cartes, si deux cartes identiques apparaissent, les deux joueurs doivent tenter d’attraper le totem qui a été placé au centre de la table. Le plus rapide donne ses cartes à l’autre joueur.

jungle speed contrôle inhibiteur

La difficulté réside dans le fait que certaines cartes se ressemble beaucoup. Il faut donc être suffisamment rapide sans pour autant se précipiter!

Pensez à acheter la version avec le totem en plastique si vous l’utilisez avec des enfants en bas âge afin d’éviter les bobos inutiles!

4- Les casse-têtes ou puzzle

Les casse-têtes ou puzzles offrent un très beau challenge aux enfants si le nombre et la taille des pièces sont adaptés à leurs capacités. Si c’est le cas, ils vont demander suffisamment d’effort de concentration et de persévérance pour développer le contrôle inhibiteur. 

Si le puzzle est trop facile, il sera fait sans effort et rapidement et cela n’apportera rien à votre enfant. Si votre enfant refuse de faire le puzzle, c’est sans doute une signe de perte d’intérêt. Ecoutez votre enfant et proposez-lui un puzzle de niveau supérieur.

puzzle-contrôle inhibiteur

Attention, il est aussi possible que votre enfant refuse de faire un puzzle car celui-ci lui semble trop compliqué. Cela peut-être du à un contrôle inhibiteur peu développé ou à un manque de confiance en soi. Dans ce cas, prenez le temps de l’accompagner la première fois que vous lui proposez le puzzle. 

Dites lui des phrases rassurantes: « j’ai choisi ce puzzle car avec celui avec moins de pièces était devenu trop facile, celui-ci est adapté à ton niveau. Il va te demander un peu d’effort mais tu vas être tellement fier de toi quand tu l’auras terminé! » 

En cas de difficulté, n’hésitez pas donner des indices à l’enfant pour l’aider à trouver la bonne pièce ou pour qu’il trouve comment la placer. 

Faites cependant appel à votre contrôle inhibiteur et retenez-vous de faire à sa place!!

5- Les jeux avec des cartes ou des images

Il est possible d’entraîner le contrôle inhibiteur de votre enfant avec un simple jeu de carte ou quelques images imprimées, je vous explique comment:

Prenez un jeu de carte et passez les cartes une à une. Si une carte noire apparaît, l’enfant doit dire « rouge », si une carte rouge apparaît, il doit dire « noir ». Cet exercice permet d’apprendre à freiner son premier instinct qui serait de prononcer la couleur de la carte qui est révélée. Si l’enfant s’en sort bien, augmentez la vitesse à laquelle vous passez les cartes.

 

Cartes contrôle inhibiteur

Une autre version de ce jeu consiste à écrire sur des morceaux de papiers les noms des couleurs avec un feutre qui n’a pas la couleur du mot choisi. Par exemple, vous écrivez bleu en rouge et noir en vert, vert en orange et orange en jaune… Avec ses papiers, vous avez deux options possibles: soit demander à l’enfant de dire le nom de la couleur telle qu’écrite sur le papier soit de donner le nom de la couleur dans laquelle est écrit le mot. Pour que ce jeu fonctionne, l’enfant doit évidemment savoir lire.

Vous pouvez télécharger gratuitement et imprimer la feuille ci-dessous en cliquant sur l’image:

6- Les jeux pour développer le contrôle inhibiteur physique

Voici quelques idées de jeux permettant de développer le contrôle inhibiteur physique, c’est à dire la capacité à se retenir de faire un mouvement que l’on aurait tendance à faire d’instinct.

- marcher sur une ligne

Pour les plus jeunes, dès 3 ans, vous pouvez simplement les entrainer à marcher sur une ligne tracée au sol. Vous pouvez ensuite rajouter la difficulté de lui mettre un sac en tissus avec des pois chiches ou du riz sur la tête (pas trop lourd hein…), ou encore lui faire tenir une cuillère entre les dents. Si c’est trop facile, rajoutez une balle dans la cuillère! 

Enfant qui marche sur ellipse

Cette activité favorise la concentration et le retour au calme. Elle améliore l’équilibre ainsi que la coordination motrice entre les pieds, les yeux… 

- Jacques a dit!

Vous connaissez certainement le jeu « Jacques a dit » . L’un des participants (Jacques) donne des actions a effectuer « Jacques a dit lève le bras »,  » Jacques a dit saute à cloche pied »… et les autres joueurs doivent effectuer l’action, uniquement si l’action est précédée de la phrase « Jacques a dit »

Si Jacques dit « Jacadi a dit levez le bras droit » ou simplement « levez le bras droit » les autres joueurs ne doivent pas effectuer l’action en question! Les enfants doivent donc être très attentifs à ce que Jacques dit

Ce jeu est idéal avec des tous petits, surtout pour leur faire réviser les parties du corps humain. Avec les plus grands, ce jeu peut être utilisé s’ils ont du mal à distinguer la droite et la gauche: « Jacques a dit fais 3 sauts vers la droite », « Jacques a dit, lève ton pied gauche »…

- 123 soleil!

Le jeu du 123 soleil est aussi une bonne manière d’apprendre à contrôler son corps et les enfants adorent! Vous vous retournez face à un mur et vous comptez 123 soleil. Vous vous retournez en disant soleil. 

Pendant que vous comptez, le ou les enfants, placés à quelques mètres de vous, doivent courir pour essayer de toucher le mur. Ils doivent s’arrêter net lorsque vous vous retournez et garder la même position sans bouger, comme des statues

Si l’un d’entre eux bouge, il doit retourner sur la ligne de départ. Le premier à toucher le mur a gagné!

7- Enseigner aux enfants à patienter

Ceci n’est pas tant une activité mais plutôt une habitude à mettre en place. Beaucoup d’enseignants de maternelle qui pratique la méthode Montessori (ou d’autres méthodes alternatives d’ailleurs) l’utilisent pour enseigner aux enfants à attendre leur tour lorsqu’ils ont besoin d’aide. Cet exercice peut tout à fait être mis en place à la maison. Cela vous évitera d’entendre des « maman, maman, maman… » incessants, qui peuvent parfois finir par nous taper sur les nerfs.

Voilà donc l’exercice en question: expliquez à votre enfant que lorsque vous êtes occupée à une tâche ou à discuter avec une autre personne, il doit venir poser une main sur votre épaule (ou votre dos s’il est trop petit pour atteindre l’épaule) pour vous faire savoir qu’il a besoin de vous ou quelque chose à vous dire.

patience- contrôle inhibiteur

Pour lui signaler que vous avez remarqué sa présence et que vous allez répondre à son besoin dès que possible, vous mettez brièvement votre main sur la sienne, sans le regarder. Lorsque vous avez terminée votre discussion, vous vous retournez vers l’enfant et commencez par le remercier pour sa patience.

Si votre enfant est très impatient, allez-y progressivement. Ne le faites pas attendre 15 minutes la première fois. 

Cet exercice est excellent car il fait également travailler la mémoire de travail. Votre enfant doit se souvenir de ce qu’il voulait vous demander jusqu’à ce que vous soyez disponible. Les premières fois, il est fort possible qu’il ait oublié ce qu’il venait vous dire quand vous vous retournerez vers lui! N’hésitez pas à lui expliquer que c’est un entraînement difficile pour son cerveau mais qu’à force de s’exercer, il finira par y arriver.

Voilà, j’espère que toutes ces idées pourront aider vos enfants! Si vous avez mis en place d’autres activités avec vos enfants pour développer leur contrôle inhibiteur, n’hésitez pas à les partager en commentaire!

Si vous aimez l'article, partagez-le! :)

2 commentaire

  1. Merci pour cette article très instructif. J’ai une question : mon fils a 13 ans et lors d’un test, nous avons détecté avec un neuropsy que son contrôle inhibiteur était assez faible. Y aurait-il des jeux ou des activités plus adaptés aux ados ?
    Merci beaucoup.

    1. Bonjour Sarah, les jeux tels que Jungle Speed ou le Taboo sont adaptés aux adolescents. Afin que je puisse t’orienter au mieux, pourrais-tu me dire dans quel contexte est-ce que son contrôle inhibiteur lui fait défaut? Tu peux me contacter en message privé au besoin 😉

Laisser un commentaire