3 conseils pour aider vos enfants à apprendre une langue étrangère
Article

3 CONSEILS POUR AIDER VOTRE ENFANT À APPRENDRE UNE LANGUE ÉTRANGÈRE

Lorsqu’il naît, un enfant à la capacité d’apprendre n’importe quelle langue. Il suffit pour cela qu’il soit en contact quotidien avec des personnes qui parlent cette langueCependant, à moins de naître dans une famille bilingue ou de fréquenter une garderie bilingue, un enfant n’apprendra pas une deuxième langue avant son entrée à l’école. Et selon les écoles, il est possible que la première langue étrangère ne soit pas enseignée avant plusieurs années. 

La plasticité neuronale et la création de connexions synaptiques dans le cerveau humain sont à leur maximum jusqu’à l’âge de 6 ans. Cela signifie qu’apprendre une nouvelle langue demandera moins d’efforts à un enfant de 4 ans qu’à un enfant de 10. Si votre enfant a du mal à suivre pendant ses cours de langues, n’en faites cependant pas une fatalité. Parlez lui de la plasticité neuronale et rappelez lui l’importance de faire preuve de courage face aux difficultés. Tout est une question de pratique !

Que vous souhaitiez initier votre enfant à une langue étrangère ou l’aider à progresser car il éprouve des difficultés en classe et se désintéresse, cet article est fait pour vous ! 

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs « mes 3 meilleurs conseils pour apprendre une langue étrangère » organisé par Machiko et Laurent du Blog: apprendrelejaponais-decouvrirlejapon .

On vous donne sans plus attendre nos 3 meilleurs conseils pour aider votre enfant à apprendre une langue étrangère!

1/ La régularité

Comme pour tout nouvel apprentissage, une pratique régulière est fondamentale dans l’intégration d’une nouvelle langue. Mieux vaut exercer votre enfant 15 minutes par jour 5 fois par semaine que 1h30 une fois par semaine, et ce pour les deux raisons suivantes:

La première raison est qu’en fonction de l’âge de votre enfant, rester concentré pendant 1h30 sur un même sujet peut s’avérer extrêmement compliqué pour ne pas dire impossible pour celui-ci. A titre indicatif, un enfant de 7 ans sera en mesure de se concentrer pendant 20 à 30 minutes sur une même tâche.

La qualité de l’apprentissage est proportionnelle à l’attention portée par l’enfant. Ce qui signifie que plus vous dépassez la durée maximale d’attention de votre enfant, moins l’apprentissage sera efficace. Mieux vaut donc avoir 100% de son attention pendant 15 minutes tous les jours que 100% pendant 30 minutes puis 50% voir moins pendant l’heure restante. 

De plus, le fait qu’il ne soit plus attentif va générer du stress chez vous, au risque de ternir l’ambiance et de convertir ce moment d’apprentissage en corvée pour vous et votre enfant. Ce qui n’est absolument pas le but recherché ici.

La deuxième raison est que la répétition sur plusieurs jours permet d’ancrer les informations de façon plus définitive

C’est ce que Stanislas Dehaene appelle la consolidation dans sa théorie des 4 piliers de l’apprentissage

Notre cerveau est comme une forêt dans laquelle nous créons des sentiers. Ces sentiers sont ce que les neuroscientifiques appellent des connexions synaptiques. Il existe dans notre cerveau une connexion synaptique pour chacune des choses que nous avons apprises. 

Chaque fois que nous parlons, écoutons, lisons ou écrivons dans une langue étrangère, nous renforçons la connexion synaptique correspondante. Nous éclaircissons le sentier pour faciliter son utilisation.

Parler au quotidien dans la langue étrangère

Si vous ou votre conjoint avez des connaissances dans la langue que vous souhaitez faire apprendre à votre enfant, n’hésitez pas à l’utiliser dans votre quotidien!! 

Commencez par des petites phrases toutes simples. Au réveil le matin, dites lui bonjour, est ce que tu as passé une bonne nuit dans la langue choisie. Demandez-lui de qu’il veut pour le petit-déjeuner… Des phrases que vous aurez la possibilité de répéter encore et encore…

Et encouragez votre enfant à vous répondre dans la langue étrangère. Juste quelques mots, des phrases courtes au début. 

Il se rendra ainsi compte qu’il est capable, ce qui renforcera son estime de soi et le motivera à continuer à apprendre.

Des podcasts pour apprendre une langue étrangère

Podcast

Les supports auditifs sont également très recommandés. Il existe de nombreux podcasts qui peuvent être très intéressants, selon l’âge de vos enfants. En voici quelques-uns que nous avons trouvés:

– podcast d’actualités en anglais sur Kidnuz 

– podcast thématiques en anglais sur But Why?

– podcast, chansons et comptes en espagnol sur babyradio 

– Podcast d’histoire inspirées du rock sur Le storie fantastiche del Signor Rockteller. 

Si votre enfant débute et que vous avez la sensation que cela lui demandera un effort trop grand, ne renoncez pas pour autant. Ecouter la langue souvent permet de s’habituer aux différents sons qui nous sont étrangers.

La clé est de ne mettre aucune pression à votre enfant. Vous pouvez prendre l’habitude de mettre un podcast le matin pendant la préparation du petit déjeuner ou en fin de journée pendant que votre enfant joue tranquillement.

Votre enfant est attentif et essaie de comprendre, parfait ! N’hésitez pas à lui poser des questions ou à lancer des discussions sur le sujet.

Si au contraire, votre enfant n’écoute pas attentivement et vaque à ses occupations, c’est très bien aussi ! Le simple fait d’avoir la langue en fond sonore lui permettra de se familiariser avec celle-ci

Ne faites pas de l’écoute du podcast un exercice mais plutôt une habitude

Je vous donner un petit truc que nous avons mis en place pour capter l’attention de nos enfants lorsque nous écoutons Kidnuz le matin. La présentatrice commence toujours par la phrase suivante: 

« Good morning and welcome to Kidnuz ! I’m Tori. Today is (date du jour) and we begin with… »

Lorsque je mets en route le podcast, je prends ma cuillère en bois (je suis habituellement en train de préparer le petit déjeuner ou la boîte à lunch de Nolan) et je prononce la phrase en même temps que la présentatrice, en exagérant un peu le ton, histoire de faire sourire les enfants. Je mets le podcast en pause, je passe ensuite le micro aux enfants qui répètent la date du jour !

Je sais à ce moment là que j’ai leur attention, je remets donc le podcast en marche. Et ni vu ni connu, ils ont révisé la date du jour.

Une autre astuce consiste à lire les grandes lignes du podcast et d’essayer de leur faire deviner de quoi cela va traiter. Un des sujets de ce matin était « Disney dress code ». Ils connaissaient Disney, Gaël connaissait le mot dress mais pas le mot dress code. Nous avons déduit sa signification et avons réfléchit à ce qui se cachait derrière ce titre. Est ce que cela concerne les dessins animés? Est ce que les employés de Disney s’habillent si mal que l’entreprise a imposé de nouvelles règles?

Une fois qu’un travail de réflexion a été fait, il est beaucoup plus facile de suivre le podcast, même si le sujet sera souvent bien différent de ce que nous avons pu imaginer.

2/ Des méthodes ludiques pour apprendre une langue étrangère

Si vous avez lu notre article sur l’apprentissage par le jeu, vous savez qu’il n’y a rien de plus efficace que le jeu pour apprendre

Il est donc primordial de trouver des méthodes d’apprentissage ludiques qui faciliteront l’apprentissage d’une langue étrangère à votre enfant. 

Nous vous donnons ici quelques idées à tester. Réfléchissez ensemble à l’option qui pourrait être la plus efficace pour lui en fonction de ses goûts et de ses centres d’intérêts

L’élément le plus important pour un meilleur apprentissage étant le plaisir !

Duolingo

Duolingo est une application gratuite qui peut être utilisée sur un ordinateur, une tablette ou un smartphone. Il existe une version Kids qui fonctionne pour les enfants jusqu’à 7-8 ans. 

Notre fils de 10 ans l’a utilisée à notre arrivée au Canada pour apprendre les bases de l’anglais car il n’en avait pas fait à l’école et avait donc 3 ans de « retard » sur ses camarades. Il est cependant assez rapidement passé à la version pour adulte. 

La version kids est idéale pour débuter mais trop limitée à mon goût pour un enfant qui apprend la langue à l’école et souhaite progresser.

Les langues disponibles sont l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand et le portugais.

Un petit test est proposé lors de la première utilisation et permet de débloquer certains niveaux de jeu en fonction des connaissances déjà  acquises. 

L’enfant doit se fixer un objectif de points à atteindre par jour. S’il est régulier dans sa pratique, il obtiendra des points de récompense supplémentaires. Un petit plus qui motive l’enfant pour une utilisation régulière

duolingo histoires (2)
Duolingo histoires

Duolingo permet de travailler aussi bien la compréhension orale qu’écrite ainsi que la prononciation grâce à quelques exercices de répétition de phrase. 

L’application compte une partie avec des exercices d’apprentissage thématiques pour s’entraîner et une autre partie histoire, qui est vraiment très bien pour travailler la compréhension orale. Chaque histoire met en scène une situation et l’enfant doit répondre à 2 ou 3 questions par histoire. 

Nous utilisons duolingo chez nous pour Gaël, qui a bientôt 11 ans. Il passe 15 minutes, 3 à 4 fois par semaine pour ces cours d’anglais. Cela lui permet de se tester à nouveau sur certaines notions apprises plus tôt dans l’année mais qu’il utilise peut être moins régulièrement en classe.

Les exercices sont courts, il est donc possible de s’exercer n’importe où si votre enfant à des écouteurs ou un casque avec lui (dans une salle d’attente, dans le bus…)

Fiches de jeux à imprimer

Les jeux éducatifs à imprimer ont un format parfait pour l’apprentissage des langues. Ils sont courts mais idéals comme moyen de consolidation des apprentissages

Les jeux tels que les mots mêlés ou les messages codés peuvent être faits en quelques minutes. Vous pouvez en préparer quelques uns d’avance, les imprimer et en garder un ou deux dans votre sac ou votre poche. Votre enfant s’ennuie dans la voiture? Pas de problème, sortez votre message codé! Ou mieux: une blague codée!

Voici un exemple de blague codée pour lequel nous avons utilisé l’alphabet de notre fiche d’activités sur les dinosaures (en français) pour les enfants de 4 à 6 ans. Vous pouvez télécharger cette fiche ici.

On décode la blague mais juste parce que c’est vous! 😉

« What did the math book say to the other math book? »
« I’ve got problems! »

coded joke

Si vous n’avez pas le temps de coder un message avec des images, on vous donne dans notre article sur les messages codés pleins d’idées pour fabriquer vos propres messages! Certaines ne vous prendront que quelques minutes de préparation.

D’autres jeux demanderont d’avoir un peu plus de temps devant soit ou un peu plus de concentration. On peut penser aux mots croisés ou aux mots fléchés mais aussi aux carrés de mots.

Le carré de mot peut être utilisé de deux façons différentes.

La première assez simple, consiste à compléter les cases manquantes du carré afin d’obtenir des mots.

Dans la deuxième version, un peu plus complexe, est inspirée du jeu Boggle. Votre enfant devra former un maximum de mots en reliant des lettres contigües. Plus le mot est long, plus il rapporte de points. Il est possible de fournir la liste des mots à trouver aux plus jeunes (en français ou dans la langue choisie), de donner une limite de temps pour la recherche des mots (2 minutes par exemple), si votre enfant à déjà un bon niveau.

Boggle en anglais

Et pourquoi ne pas organiser une chasse au trésor en anglais? Des énigmes à résoudre, des messages codés à déchiffrer…

Le fait d’avoir un objectif à atteindre, ici la découverte du trésor, sera particulièrement motivant pour votre enfant. Il prendra d’autant plus de plaisir si vous y mettez un peu de mystère. On vous explique comment organiser une chasse au trésor ici.

Séries et dessins animés

Nous ne vous recommandons bien évidemment pas de laisser votre enfant des heures devant la télévision pour l’aider à apprendre une langue mais vous pouvez tout à fait utiliser son dessin animé ou sa série préféré comme outil ponctuelGrâce aux plateformes numériques actuelles, il est possible de choisir la langue audio de chacun des dessins animés, série ou film que nous regardons, alors pourquoi ne pas faire de ce temps d’écran un moment d’apprentissage.

Il va sans dire qu’il est important de choisir un contenu adapté à l’âge de l’enfant, avec des dialogues simples pour commencer.

Si votre enfant est petit et ne sait pas lire, asseyez-vous à coté de lui pendant qu’il regarde son dessin animé et posez-lui des questions: « Peux-tu me dire ce que mange ce personnage? Oui, c’est bien une pomme. As-tu entendu comment se dit le mot pomme en ….? » s’il sait répondre, super, félicitez l’enfant. S’il ne sait pas, répétez le mot. 

Si votre enfant est plus grand, qu’il a des bases dans la langue et qu’il sait lire, alors n’hésitez pas à utiliser les sous-titres, mais uniquement dans la langue d’écoute! Passer de l’écoute à la lecture demande un effort d’adaptation au cerveau. S’il doit en plus passer d’une langue à une autre, il y a fort à parier qu’il va décrocher et ce n’est pas l’objectif recherché. La lecture des sous-titres doit faciliter la compréhension des dialogues et non la bloquer

Vous pouvez aussi regarder dans une langue étrangère un film que vous avez déjà vu en français. Si votre enfant connaît l’histoire, il sera d’autant plus facile pour lui de suivre le film.

La télévision est un bon moyen de montrer à l’enfant que les efforts faits en faisant les exercices sur duolingo ou grâce aux jeux portent leurs fruits. Prenez le temps d’analyser avec lui ce qu’il comprend et là où il a encore des difficultés. Insister sur les progrès faits permettra de le motiver à continuer.

Magazines

Votre enfant est en âge de lire et aime lire? Parfait! Il existe de nombreux magazines en langues étrangères. C’est un très bon moyen d’alimenter sa curiosité tout en l’exerçant à une langue. Contrairement au roman qui peut faire peur et décourager, le magazine à un format parfait pour apprendre une nouvelle langue. L’enfant peut choisir les éléments qui l’intéressent le plus et l’ordre dans lequel les lire

Nous avons fait quelques recherches, et voici les magazines que nous avons trouvés dans différentes langues:

– I love English. C’est celui que nous utilisons chez nous. Il existe plusieurs formats. I love English mini pour les 6-8 ans, I love English for Kids pour les 8-11 ans, I love English pour les 12-15 ans et I love English World pour les 15 ans et +. 

Dans la version Kids que nous utilisons, tout est traduit, ce qui permet de vérifier que l’on a bien compris. Le magazine contient des articles, des BD, des jeux… Il est vraiment complet

– J’apprends l’anglais à partir de 6 ans et Go English Kids pour les 8-11 ans

– Vocable pour les 12-15 ans. Ce magazine existe également en espagnol et en allemand.

– Les J’aime lire existent également en anglais (sous le titre Adventure Box)

– Geolino en allemand 

– Mein Woch en allemand et à partir de 10 ans.

 Si vous êtes inscrits à une bibliothèque, pensez à regarder si celle-ci possède un abonnement à l’un de ces magazines et s’il est possible pour vous de les emprunter.

3/ Trouver un objectif à l'apprentissage d'une langue étrangère

Si votre enfant est encore petit et que vous l’initiez à une langue étrangère, le jeu suffira comme motivation. Vous ne devriez pas rencontrer de difficultés particulières. Aidez-le à élargir son vocabulaire en jouant à des jeux variés.

Si votre enfant ne voit pas l’intérêt d’apprendre une langue étrangère, amenez-le à réfléchir à quoi cela pourrait lui servir. Rêve-t-il de rencontrer un chanteur, un acteur, un sportif professionnel? Et si demain tu croisais telle personne dans la rue, qu’aimerais-tu pouvoir lui dire?

Un voyage

aéroport

Prenez une carte du monde et demandez à votre enfant de faire une liste des pays qu’il aimerait visiter plus tard. Expliquez-lui que voyager ce n’est pas seulement voir des monuments et visiter des musées avec un guide. 

Lorsque l’on parle la langue du pays ou au moins l’anglais, il est bien plus facile d’échanger avec la population locale. Il est ainsi possible de tisser des liens et de vivre des expériences inoubliables.

Si vous en avez la possibilité, prévoyez un week-end à l’étranger qui lui permettra de baigner dans la langue, de tester ses compétences et de voire par lui même à quel point maîtriser une langue étrangère peut s’avérer utile.

Un correspondant

L’objectif premier de l’apprentissage d’une langue étrangère est bien entendu d’avoir la possibilité de communiquer avec des personnes qui ne parlent pas votre langue.

Pourquoi ne pas chercher un correspondant à votre enfant? Il existe plusieurs sites qui peuvent vous aider dans cette démarche. En fonction de la langue qu’il souhaite apprendre, de ses centres d’intérêts…Votre enfant pourrait également avoir l’opportunité d’aller en échange dans la famille du correspondant.

Pensez également a en discuter avec l’enseignant de votre enfant. Il est parfois plus facile de prendre contact par l’intermédiaire de l’école.

Les chasses au trésor

Nous avons abordé le sujet plus haut mais nous vous le répétons, les chasses au trésor sont un magnifique moyen de motiver votre enfant à pratiquer les langues étrangères.

Il est possible d’organiser une grande chasse au trésor pour passer une journée spéciale mais aussi de faire des chasses au trésor toutes simples, avec 3 ou 4 indices qui mèneront à une petite friandise, une assiette avec deux sablés pour le goûter ou annoncer le thème d’une soirée spéciale en famille!

En résumé

Nos 3 conseils pour aider votre enfant à apprendre une langue étrangère:

  • La régularité: si cela vous est possible, intégrez la langue dans son quotidien. Mieux vaut étudier 15 minutes chaque jour dans le plaisir qu’1h30 par semaine sans envie.
  •  Des méthodes ludiques: réfléchissez avec votre enfant aux options qui lui conviennent le mieux parmi un éventails de jeux éducatifs
  • Trouver un objectif: prévoyez un voyage, trouvez-lui un correspondant, organisez une chasse au trésor…
 L’important étant de toujours garder en tête que votre enfant doit prendre plaisir à apprendre!
Si vous aimez l'article, partagez-le! :)

4 commentaire

  1. Très bel article ! Complet, intéressant et surtout pertinent ! Je suis plus que convaincu qu’avec des méthodes adaptées à leur âge, il est possible de faire apprendre presque facilement une ou deux langues étrangères à des enfants de moins de dix ans. Merci pour ce article complet !

  2. Ohlala que de bonnes idées dans cet article!! Je trouve cela vraiment génial de trouver des astuces et des jeux pour faire apprendre l’anglais ou toute autre langue étrangère aux enfants. C’est tellement important ! Trouver des moyens détourner permet d’apprendre tout en s’amusant ;). Je retiens les idées pour plus tard ahah

  3. Merci pour cet article hyper complet. Avec ma fille de 8 ans, nous utilisons une application et des flashcards. du côté du bébé à venir, sa mère lui parlera 100% en anglais !

  4. leblogdespagnol

    merci pour toutes ces astuces pertinentes et ludiques!

Laisser un commentaire